Musique

 

Une formation musicale globale et sensorielle permet à l’élève de devenir un musicien autonome. Le jeu, le développement de l’écoute et la pratique en groupe sont des moyens indispensables à l’acquisition de ces compétences. La pratique chorale, le travail corporel et les références culturelles accompagnent chaque semaine le contenu des cours.
En partant du collectif, du faire ensemble, l’élève construit une pensée intérieure par l’oralité, le ressenti et le partage.

Le 1er cycle est ainsi organisé en fonction des tranches d’âge et du niveau scolaire pour favoriser la dynamique de groupe, le partage d’expériences et de compréhension, en installant les bases d’une pratique individuelle.

Dès les premières années, une pratique collective, indispensable à toute vie de musicien, est intégrée au cursus. Débutant par une initiation au groupe, un travail de son collectif et la mise en place de réflexes d’écoute, elle évolue ensuite vers l’appropriation des répertoires par les ensembles de classe, la musique de chambre, les chorales et orchestres.

À toutes les étapes de son parcours, le musicien est amené à utiliser sa voix. Outil fondamental du développement de l’oreille, la voix est un auxiliaire précieux pour la formation musicale en général. Elle devient instrument à part entière quand, suffisamment maîtrisée, elle permet d’aborder des répertoires allant de la musique médiévale à la création contemporaine, en passant par la chanson ou le jazz.

Débuter la Musique au Conservatoire



Les cursus musique



Pratiques collectives